Un joli minou roux ...

... Un joli minou roux, avec un beau p'tit collier civilisé, et un grelot en laiton ; stationne, gambade, cherche le mulot ou la sour'rru... Dans l'espace vert (un champ) situé devant ma maison à Tartas, de l'autre côté de la route. (Il y a un lotissement en deçà du champ où de petits arbres ont été plantés de loin en loin le 11 décembre 2011 par la municipalité)...

Je vois souvent gambader ou en position de guet ce joli minou roux... Quand y' a 3 jours que je l'ai pas vu, je m'inquiète...

Un jour (c'était il y a bien 4 ou 5 mois, donc sans doute l'été dernier) je me suis approché de ce minou, qui s'est laissé caresser et même a demandé des mamours à n'en plus finir, me grimpant au pantalon, et se roulant par terre à mes pieds...

Hier, alors que d'ordinaire ce minou ne traverse jamais la route, je le vois rappliquer dans mon jardin face à la maison, il a sauté par dessus le portail... J'étais assis sur un pliant dans l'entrée (un renfoncement servant d'entrée)... Voila-t-il pas que ce minou se radine vers moi à toute vitesse, et se met à rouler sur le dos à mes pieds, je le caresse, il n'en finit plus d'effectuer des roulades et de quérir des tas de mamours... Je n'arrivai plus à le quitter, lui faire comprendre que je voulais rentrer dans la maison et a il a fallu que je le laisse là, je suis rentré, refermant la porte...

"C'est minou qui" je me suis dit, "quels sont les gens de ce minou", quelle est la maison de ce minou"... Je voudrais savoir quels sont les gens de ce minou... Il y a dans ce lotissement en face, 22 maisons...

J'ai pensé (mais je n'avais rien en main pour le faire) à écrire sur petit bout de papier (un message) avec ceci inscrit : "Votre joli minou est venu spontanément vers moi comme si j'étais le Bon Dieu et comme si d'instinct il savait que j'étais l'ami des minous" ... Avec mon numéro de téléphone mon nom et mon adresse... J'aurais plié le bout de papier que j'aurai attaché au p'tit collier civilisé ou sous le grelot en laiton...

C'est une route (une départementale à moyenne circulation) qui va de Tartas jusqu'à Orthez. Et devant chez moi y'a pas de ralentisseur surélevé en forme de boudin, les bagnoles roulent vite, et j'ai peur que ce joli minou roux avec son p'tit collier civilisé (rouge) et son grelot en laiton, prenne l'habitude de traverser la route, lui qui, jusqu'à présent ne la traversait jamais et restait à gambader dans le champ en face...

... Y'a aussi les minous d'Intermarché (une bonne vingtaine, tous n'étant d'aucune maison, et vivant en liberté)... Le soir vers 7h quand Intermarché ferme, les caissières leur apportent des croquettes, ils sont alors tous là, queue en l'air... C'est un spectacle !

Ils ont leur abri aménagé (on leur a confectionné des niches dans de gros cartons recouverts de toile plastifiée, avec de vieux pulls à l'intérieur, sous les arbustes en bordure du parking)... Dans la journée on en voit déambuler toujours un, deux ou trois... Mais sauf 1 ou 2 ils se laissent pas trop approcher... Souvent, en vélo, je viens voir les minous d'Intermarché... Y'a une association à Tartas d' amis des minous, et ils font de temps à autre une quête comme pour le restaurant du coeur, je me suis inscrit donateur...

Chez moi dans mon jardin, je mets des assiettes blanches de "petite mémé" (mon arrière grand mère décédée en 1969) avec des croquettes "de qualité" (pas de celles qui foutent la chiasse et qui coûtent que 1, 20 euro le paquet)... Pour les minous errants qui viennent, j'en vois souvent un, tigré, à la queue coupée, un autre noir et blanc, un autre tout noir... Ils se laissent pas approcher (ils ont pas topé que j'étais l'ami des minous)...


 

 

un chat

Ajouter un commentaire
 

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !