Commentaires reçus par les lecteurs

Commentaire de MIM sur Les Petits Contes Yugcibiens…

Etranges, ces "Petits contes yugcibiens! Tantôt très jolis, tantôt d'une laideur désespérante, visions oniriques et surréalistes alternant avec des descriptions d'un monde pourri et de personnages abjects, en termes parfois grossiers, avec des phrases qui partent dans tous les sens, s'allongent, s'allongent tout en restant trop courtes pour contenir tout ce que veut exprimer l'auteur. Mais est-ce vraiment contradictoire? Plus le réel nous répugne plus l'imaginaire brille de vives couleurs. Je crois que Guy Sembic nous invite à le suivre dans sa recherche d'un ailleurs.

Sa note : 8/10 (Remarquable)

Commentaire de debernet sur Les Petits Contes Yugcibiens…

je suis heureux car aujourd'hui j'ai découvert un bien joli mot de la langue francaise que je ne peux pas noter car il ne figure pas sur les larousses remy robert et dictionnaire des synoymes a ma disposition yugcibien, j'avoue mon ignorance et je ne demande qu'a ma corriger. belle ectriture mr sambic, la mechancete et l'imperfection de l'humanité est un vaste orogramme qui permet tous les fantasmes les plus positifs comme les plus apocalyptiques comme le reve terrifiant de st jean tout est possible en ce domaine. un caillou dans une menotte de gosse est chose possible meme dans le desert du petit prince, mais s'il est triste et trop réaliste pour un enfant il ne met pas le feu à l'univers et c'est tant mieux merci mr sambic envers et contre tout continuez quant a moi je n'oublie pasz que si l'homme esr demon il sait aussi etre genie c'est un grand paradoxe debernet

Sa note : 5/10 (Honorable)

 

 

 

 

Commentaire de Woland sur Les Petits Contes Yugcibiens…

Mais l'auteur est fait pour le "court" et je ne le savais pas ! Ces petits contes se moquent allègrement de tout mais savent pratiquer également l'autodérision, preuve suprême du sens de l'humour chez un auteur. Joyeux et amers, ironiques et tendres, ils constituent un vrai petit régal qui nous révèle une face inattendue de l'auteur. Tout cela est sans doute moins utopiste et moins généreux que "Les Guignols gris" (par exemple) mais ça pince et ça accroche très profondément. Pour le style, il est plus souple et plus fluide que dans la trilogie mais la patte de Guy Sembic s'y retrouve tout de même. ;o)

Sa note : 10/10 (Indispensable en librairie)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !