Yugcib images photos anecdotes page 1

Page 1

P1100010

Ce magnifique frêne est aujourd'hui âgé de 35 ans. Je l'ai planté tout petit, pas plus gros qu'un manche à balai, en été 1976, un an environ après mon mariage, à proximité de ma maison dans les Vosges. C'est un ami qui me l'avait donné tout petit, bien droit, avec ses racines et encore dans sa motte de terre... Je savais qu'il deviendrait grand, très grand, et j'ai beaucoup "cogité" avant de choisir l'endroit pour le planter... pas trop près de la maison et là où je savais qu'il y avait de l'eau dans le sous sol... 
Déjà au bout de dix ans, il commençait à devenir majestueux... Aujourd'hui, il fait un mètre de diamètre et dépasse de quatre mètres le faîte de ma maison soit sept mètres plus quatre mètres en tout... 
 
Cet arbre là est aussi "légendaire" si je puis dire, dans l'environnement de mon existence, que le souvenir de Fripouille, mon premier minou...
 
P1100011
Ce piquet vert, en fer, surmonté d'un pot de verre, marque l'endroit  où est enterré Fripouille, décédé accidentellement le lundi 8 septembre 1980... 
Au fond, on aperçoit un portique (du temps où mon fils était un gamin de 8/10 ans)... Et tout au loin, en arrière plan, l'un des points les plus élevés des monts qui bordent de part et d'autre le "val du Neuné" (le Neuné, un affluent de la Vologne)... Le point de vue sur la vallée est magnifique depuis une énorme roche plate en haut de la petite montagne... Du temps où j'étais conseiller financier à la poste de Bruyères, dans les années 90, j'y allais des après midi pour écrire dans un carnet... (Mon animateur et mon patron me croyaient chez des clients !)
 
P1100012
C'est en grimpant dans cet arbre (un prunier) qu'au mois de juin, des fouines viennent nicher dans mon grenier : une sarabande de jeunes fouines me réveille dans la nuit... 
Mais elles n'y restent pas, c'est juste un logement saisonnier pour "mettre bas" et élever... 
 
Comme vous pouvez le constater, c'est pas crépi ni derrière ni devant, ça "fait pas riche" et y a des choses dans et autour de la maison, que j'ai bricolé à ma façon...
 
P1100013
Cette maison au loin, est à vendre... 
C'était celle de l'un de  mes plus proches voisins, qui n'y vit plus, située à 250 mètres de ma maison. 
En 1950 vivaient dans cette maison là, les parents de ma femme. 
Mon dernier voisin, un type ingénieux, bricoleur et artiste, a tout refait lui-même sauf la toiture, tout aménagé à l'intérieur. Il m'a fait visiter, c'est "fabuleux" et un travail d'artiste notamment la menuiserie... Chauffage géothermique, mezzanine, six ou sept pièces, une grande cuisine très ajourée, salle de bains, buanderie, grand terrain autour (terres agricoles qui ne seront jamais terrain à construire)... 
 
290 000 euros... 
 
... Des fois que l'un de vous (ou l'une de vous) voudrait s'installer dans les Vosges (soit pour y trouver un travail, monter une affaire, ou envisager d'y passer sa retraite) la maison est toujours en vente chez Maître Sophie Bonne, notaire à Bruyères... 
 
Deux fois déjà, des gens sont venus pour me demander des renseignements au sujet de cette maison : comme c'étaient des gens (un couple) qui me paraissaient "assez bien", je me suis senti d'une inspiration terrible pour un baratin de tous les diables ! (ça me plairait assez, d'avoir à côté de chez moi des gens "chic et sympa")...
 
... Rectificatif : en 2012, cette maison a un nouveau propriétaire, installé depuis le moi de mai... Un jeune couple avec deux enfants, mes nouveaux voisins... 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !