Un long été de fleurs silencieuses dans le vent bruyant

 

Ils savent mais ne disent jamais rien...

J'imagine qu'ils savent – et je fais en sorte qu'ils puissent savoir – mais je ne sais pas s'ils savent...

Ils savent et disent mais est-ce bien comme ils disent ?...

En fait je ne sais jamais rien...

 

J'étais avant-hier un vieillard de cent seize ans...

Demain j'aurai rajeuni de quelques années...

Mais dans les saisons qui passent je deviens de plus en plus vieux...

 

Lorsque les mots n'étaient pas encore nés ils étaient des regards...

Lorsque les mots ne seront plus ils habiteront les cielles et les cieux...

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !