Paysage minéral

Hoggar

Un paysage désolé aride minéral

Et de part et d'autre des points cardinaux

Ces flancs rocheux et abrupts ne renvoyant jamais l' écho

De ce cri pirate qui décide de briser

Juste le temps d'une colère coup de poing

Un long silence blême

Le silence blême et ordinaire du pirate

En réponse aux outrances aux violences aux indifférences

Jetées des balcons et des trottoirs et des maisons et de tous les lieux inhospitaliers

Au milieu de la circulation générale bruissante de sons discordants

Emporter son silence jusque dans la chute finale au bout du chemin

C'est ne laisser pour seule trace que ce silence

Qui sera peut-être interrogé et dont on imaginera des sons

Des sons enfouis et s'enfuyant

 

 

paysage

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !