L'homme de main, l'homme de regard...

... "Il faut choisir : être un homme de main ou être un homme de regard"

Etre seulement l'un ou seulement l'autre, à mon sens, n'est pas le choix qui convient au mieux...

L'homme de regard qui n'est pas un homme de main est peut-être effectivement un homme de pensée, de réflexion, d'observation, de témoignage, mais seulement contemplatif et témoin qu'il est, il agit peu...

L'homme de main qui n'est pas un homme de regard, est peut-être effectivement un homme agissant, mais il agit davantage dans le présent que dans la perspective d'un avenir, il agit davantage par réaction que par réflexion.

A choisir, autant être à la fois un homme de main et un homme de regard...

Mais il y aussi, l'homme de parole et d'écrit qui, assimilé à l'homme de regard, s'il n'agit que peu parce que ses moyens d'agir sont limités ; n'en demeure pas moins par la puissance et par la portée du verbe qui est le sien, un vecteur de l'agissement qui se fera, "la brassée d'étincelles" dont partira le feu...


 

 

l'homme de regard

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !