vacances

Vacances, vacances ! ...

Traces de matières fécales en virgules comme incrustées dans l'intérieur de la cuvette des WC des campings...

Cendriers de bagnole vidés sur le macadam au feu rouge...

Mégots jetés dans le sable sur la plage...

Cartons de pizza balancés par la portière de la bagnole sur le bord de la route...

Et tant et tant d'autres déjections ordurières en pleine nature...

Et ces "colombins" de derrière les aires de stationnement dans des fourrés, de bords de route nationale...

Bon sang, ça coûte rien de passer vite fait un coup de brosse au fond de la cuvette des WC, et ensuite de baisser la lunette...

Et, messieurs dames les fumeurs sur la plage, de mettre vos mégots dans une boite vide de "bonbons des Vosges" !

Merde, un peu de "chic et de classe" afin de "faire la nique" à ce monde de brutes et de vulgarité !

Mais soit dit en passant, dans ce monde de brutes et de vulgarité, aussi paradoxal que cela puisse paraître, à la boulangerie le dimanche matin à onze heures heure d'affluence, pour un petit coup de coude tout à fait involontaire dans la file d'attente, on s'excuse on est d'une politesse de bon aloi... Mais, sortant de la boulangerie avec son pain sous le bras, il flotte, on traverse sur le passage protégé, et l'on manque de se faire renverser par un automobiliste qui ne peut supporter de devoir ralentir alors qu'il roule déjà à 50 !

... D'un bout à l'autre des galeries marchandes, des marchés et des fêtes d'été, tout ce qui se consomme à grande échelle est comme un gâteau que tout le monde grignote et s'en barbouille le cul les lèvres les joues les oreilles les chevilles, de crèmes de fringues de quincailleries de babioles...

Si l'on se met un chapeau, une casquette, un bonnet, n'importe quel couvre-chef sur la tête, est-ce davantage pour "faire le mariole" que pour se protéger de la pluie et du soleil ?

Et toutes ces technologies sans cesse nouvelles, qui se rajoutent à celles déjà existantes ou les complétant, avec toutes les applications relatives à ces nouvelles technologies...

Et tous ces gadgets électroniques ludiques ou et utilitaires (et leurs modes d'emploi d'ailleurs souvent peu explicites et ultra simplifiés)...

Et tous ces nouveaux appareils de téléphonie, ordinateurs, électro ménager, tableaux de bord des bagnoles, GPS... (la liste de tout ça est impressionnante)...

Enfin partout où luminent des signaux, ou se succèdent des touches à presser... C'est bien la mode du "tout tactile tout automatique !

Résultat, quand "on y connaît rien mais qu'il faut quand même faire", quand on hésite, on tâtonne on cogite, la notice en main mais c'est jamais bien expliqué dans le détail... Eh bien on chimpanzine on chimpanzine... C'est à dire qu'on fait comme le chimpanzé qui appuie "pour voir" ou qui essaie dans l'espoir d'obtenir l'effet désiré...

... Vacances vacances et avant et après les vacances... qu'est-ce qu'il faut "se prendre la tête" de nos jours, et de plus en plus ! Tout devient sans cesse plus compliqué, plus formaté, plus "pointu", moins fiable, dure moins longtemps, il faut "remettre cent balles dans le dada" en permanence... Et... "Windows 8" entre autres, que l'on te place d'office dans les nouveaux ordinateurs, est bourré d'applications et de programmes souvent superflus... Ceci afin de "pousser à la consommation", de t'obliger par la suite à opter pour des services payants ! ...

... Ce sont en général -mais pas systématiquement- les générations des moins de 40 ans, qui maîtrisent bien ces "nouvelles technologies" de tous appareils et équipements confondus, systèmes informatiques, numériques, électroniques... Et qui eux, ne "rament pas", ne chimpanzinent pas... Ils ont tout de suite compris sans même avoir besoin de consulter de notice. Et ils nous prennent, nous, "les autres", ceux qui hésitent, qui n'y arrivent que difficilement, qui chimpanzinent, pour des demeurés, des ringards !

Chimpanze

Douce France cher pays de mes vacances

     Selon un sondage sur les destinations de vacances des Français durant l'été 2014, près des trois-quarts d'entre eux ne se rendront pas ailleurs qu'en France... Combien seront-ils de millions, répartis dans les principales zones de tourisme d'été, zones qui ne sont d'ailleurs plus les seules côte Atlantique, Bretagne, midi méditérranéen mais aussi les régions du Centre et des massifs montagneux?

Mais il faut compter avec "tout ce monde là", celui des vacanciers et des touristes Français ; le monde encore et toujours plus conséquent, plus nombreux, plus diversifié, des vacanciers et des touristes venus de toute l'Europe et du monde entier... Soit encore plus de millions de gens...

Beau temps/beau fixe donc, pour la "consommation de masse en matière de loisir et de voyage", beau temps/beau fixe pour les touropérators, pour les géants du commerce en galeries marchandes, pour les sociétés immobilières de résidences de vacances, pour les compagnies aériennes...

Il sera difficile, toujours plus difficile encore que lors des années précédentes, pour le touriste Lambda, de France ou d'ailleurs, de trouver un hébergement... Campings bondés ou pris d'assaut, chambres d'hôtes ou d'hôtels retenues six mois à l'avance... Le groupe ACCOR peut multiplier les constructions de nouveaux hôtels du genre Ibis, Formule 1, Première classe, B&B et autres, jamais il n'y aura la capacité suffisante pour absorber parmi ces millions de vacanciers, ceux d'entre eux qui ne vont pas dans des campings...

Beau temps/beau fixe, également, pour VINCI avec les péages d'autoroutes, les emplacements des parkings souterrains des grandes villes ; beau temps/beau fixe pour les festivals petits et grands qui foisonnent dans toute la France et dont les "retombées économiques rempliront quelques caisses"... Soit-dit en passant comment on loge on héberge ces milliers de festivaliers, autrement que dans des campings improvisés en plein champ?

... Ah, j'oubliais, j'oubliais...

... Celles et ceux, de France et d'ailleurs, qui ne partent pas en vacances, qui ne vont nulle part, qui vont passer l'été dans leurs cités, dans leurs barres d'HLM, les pauvres, les exclus de la consommation de masse qui eux, ne "consomment" que dans les LIDL, les Discount... Et qui eux, sont aussi -et plus encore- des millions ? ACCOR, VINCI, les galeries marchandes avec boutiques de fringues et de gadgets à perte de vue, tout ça, ça leur passe au dessus de la tête, aux pauvres, aux exclus de la consommation, et d'ailleurs, les VINCI et les ACCOR (et tous les autres VEOLIA, BOUYGUES, EIFFAGE and Cie), ils s'en foutent des pauvres puisqu'ils n'ont pas besoin d'eux pour se remplir les poches vu qu'il y a tous les autres qui ne cessent de "mettre cent balles dans le dada" !

Vive le Système ! ... Jusqu'à ce que Téterre elle en crève elle en pète de tout le fourbi qu'on lui fait subir ou qu'elle disparaisse avalée dans un trou noir ou par une géante gazeuse !



a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !