condition humaine

Traverser la vie ...

     Traverser la vie sans jamais ressentir de réelle interrogation sur la condition humaine, sur la condition humaine, déjà en général ; sur la condition humaine de l'Autre, des autres plus particulièrement ; et, qui plus est sur sa propre condition ... C'est comme traverser un immense marché de produits de consommation, de services et de loisirs "à la carte", et sans se poser la question, ne serait-ce qu'un seul instant, de la provenance, de la finalité, de la nécessité, de la composition de ces produits...

La condition humaine et même notre propre condition dans la traversée de la vie, si elle nous apparaît cependant, n'est autre alors, que l'enveloppe (ou l'emballage) qui contient ce que l'on y met dedans, que l' on achète, ou dont on bénéficie ou qui nous est offert dans tel ou tel but... Mais contenant aussi ce dont on se sent privé, qui n'est pas à notre portée immédiate.

En somme la condition humaine serait, dans le monde d'aujourd'hui devenu ce qu'il est et surtout ce que l'on nous fait croire qu'il est et ne peut qu'être, la condition humaine serait une idée dont il faudrait se débarrasser si on la porte encore en soi, une question qu'il faut éviter de se poser.

Traverser la vie sans jamais ressentir de réelle interrogation sur la condition humaine, sur le devenir, sur la finalité, sur la réalité de cette condition, sur son possible dépassement... Et ne vivre, ne traverser la vie qu'en consommateur de produits et de services, en consommateur heureux ou malheureux, privé ou pourvu selon le cas... Cela me semble peu enthousiasmant et vide de sens, mais c'est pourtant ce que bon nombre d'humains sur cette planète sont disposés à accepter, parce que c'est confortable, du moins pour ceux d'entre tous ces humains qui peuvent être des consommateurs et s'identifient, se reconnaissent, se définissent, et existent -ou plutôt "s'existent"- par ce qu'ils consomment, possèdent, et dont ils profitent...

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !