colère d'un poète et d'un écrivain

Colère

      Si le monde n'était fait QUE de gens accros et inféodés et "bien dans leurs baskets" dans le système ultra néo libéral... Alors il n'y aurait plus du tout de culture... Ou plutôt, ce serait une culture de romanciers de thrillers d'espionnage économique, une culture d'auteurs d'ouvrages à sensations fortes à effets spéciaux, une culture de producteurs de traités de marchés, de réussites fulgurantes ; une culture de vainqueurs arrogants et obscènes, une culture de "m'a-tu-vu-isme" outrancière ; une culture de jeux de rôle... Autrement dit, une culture qui n'en est, en aucune façon, une...

Une culture dans laquelle il n'y aurait jamais de place pour aucun de ces auteurs, artistes , écrivains et poètes que l'on a la chance de pouvoir lire encore, dans ce monde tel qu'il est cependant... En connaissez vous beaucoup, de ces gens accros du système néolibéral, qui soient des poètes, des humanistes, des penseurs, des philosophes, nous faisant rêver, espérer, aimer, et nous émerveillent ? Je n'en connais aucun, vraiment aucun... Ce sont tous, d'ignobles crétins, en dépit de leurs diplômes de HEC, Sciences Po, ENA, et autres grandes écoles... Ils sont de cette "intelligence prédatrice" qui trucide le monde, s'arroge tous les pouvoirs, sème la misère, provoque les guerres et va faire disparaître l'espèce humaine, et, avec l'espèce humaine, la nature, l'histoire, la géographie, les espèces végétales et animales... En tant qu'écrivain, poète, apolitique et sans religion, je m'insurge contre tous ces crétins du système néolibéral, contre les maffias en tous genres, les régimes à la Staline, à la Pol Pot, à la Bachar el Hassad ; je m'insurge contre tous les intégrismes religieux fous de dieu ; contre tout ce qui s'empiffre en occupant de son museau la mangeoire du copain ; contre tout ce qui, pauvre, veut devenir riche pour faire encore plus souffrir les pauvres ; contre tout ce qui attend que ça tombe tout cuit du ciel et vient se vautrer là où la soupe est bonne à prendre pour pas un rond...

Ce n'est là, certes, qu'une colère de poète et d'écrivain, une colère rien qu'avec des mots... Mais je crois au pouvoir qu'ont les mots pour que l'agissement du plus grand nombre d'entre nous sur cette Terre, vienne bousculer, changer ce monde, ce monde qui ne peut pas durer tel qu'il est dans l'état où il est !

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !