Vivons nous un temps sans horizon d'espérance ?

      Selon Myriam Revault d’Allonnes, philosophe, auteur du Pouvoir des Commencements, essai sur l’autorité….

« Nous ne disposons plus aujourd’hui d’un avenir où pourraient se fonder nos espoirs et nos engagements. La fin des idéologies serait le nom de cette crise de la temporalité d’un temps sans horizon d’espérance que nous avons du mal à regarder en face. Qui a dit que les intellectuels n’avaient plus rien à dire sur l’actualité la plus brûlante ? Et si le vrai problème était plutôt qu’on parvienne à les entendre ? »

 

Quels espoirs et quels engagements aujourd’hui ?

Dans un siècle qui se devait être spirituel mais qui tourne à une guerre de religions, à une course à la consommation, à la recherche de la performance et de l'immédiateté?

Dans un siècle qui sombre dans la barbarie, dans l’intolérance, dans le succès des médiocrités et du voyeurisme agressif ; dans le culte de l'apparence et de la réussite à n'importe quel prix?

Est-ce cependant la fin des idéologies alors que jamais encore à ce point là en ce début de 21 ème siècle l’on n’avait sacralisé et instrumentalisé les plus invalidantes de ces idéologies pour l’évolution de l’esprit humain, soit le nivellement brutal et totalitaire du monde par la peur ; et cette idée de développement durable par une croissance économique sensée satisfaire un plus grand nombre de consommateurs dépendants, soumis et déshumanisés ?

Ce temps sans horizon d’espérance que nous avons du mal à regarder en face, qui ne nous fait même plus peur à cause d’autres peurs entretenues et médiatisées, n’aura-t-il donc pas pour le dénoncer et mettre un terme à sa course, de ces grands esprits et de ces hommes courageux en nombre croissant qui, sans le soutien des peuples de la Terre n’ont qu’un pouvoir illusoire ?

Ceux qui disent que les intellectuels ne s’expriment plus sur l’actualité brûlante sont des menteurs, des négationnistes ou des intellectuels complices de l’ordre établi.

Parvenir à entendre les voix des intellectuels qui s’élèvent contre l’ordre dégradant, ne plus écouter les voix des intellectuels complices de cet ordre, c’est l’affaire la plus urgente de tous les peuples de la Terre.

 

espoirs engagements

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !