Une couverture de survie et un sac de riz pour trois jours !

     C'est avec tristesse, regret et dépit, que j'ai accueilli la nouvelle de la démission de Yanis Varoufakis, le ministre Grec des finances du gouvernement d'Alexis Tsipras...

Voilà un type, Yanis Varoufakis, un type intelligent, un "pur", qui "ne faisait pas dans la dentelle" et qui, droit dans les yeux des gens de l'Europe de Bruxelles, lors d'un entretien "musclé" avec le ministre des finances Allemand, s'est permis un "doigt d'honneur" ! Geste que j'ai applaudi, oh combien !

Tous ces technocrates costard cravate de l'Europe de Bruxelles avec leurs airs condescendants, leurs leçons de morale coups de bâton enduits de soie, ils en pris plein la patate ! Oh que je déteste cette hypocrisie crasse de tous ces alchimistes-sorciers de l'économie libérale avariée au visage caramélisé qui font la loi sur les marchés exigeant toujours plus de rigueur budgétaire et de coupes sombres dans les dépenses nécessaires au bien public, qui gagnent, eux, ces enfoirés, des vingt mille euro par mois plus les indemnités, oh que je déteste cette clique arrogante et insolente ! Du balai, ces incapables, ces hyper diplômés, ces technocrates!

Une couverture de survie et un sac de riz pour trois jours, c'est tout ce qu'ils ont trouvé, qu'ils ont consenti à jeter, les "Versaillais" (les Bruxellois) !

Mais déjà, sous le mur des Fédérés, se prépare un trou noir, une tornade torche enflammée, contre ces "Versaillais" et leurs troupes de servants apeurés !

Déjà, au "Père Lachaise" s'entrouvrent ces tombeaux à vampires, rôdent ces minous efflanqués d'une tombe à l'autre, se meurent les fiers bouquets, s'assèchent les vasques de fonte ou de marbre ou de terre cuite au fond desquelles nulle eau même croupie ne mouille le bec d'un passereau... Et passent déjà le soir ces ombres funestes aux silhouettes d'anges... Car dans l'anarchie qui vient et qui s'annonce en fait comme une décomposition d'un Système politique et économique (celui de l'Europe et de l'Euro), dans la queue des comètes qui vont apparaître dans le ciel, où se mêlent vaisseaux pirates et nefs de conquérants et d'aventuriers, il y aura toujours trop de voleurs, de bandits et de canailles plus malins que les autres, pour jouir dans le chaos !

 

technocrates de Bruxelles

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !