Macron ou Fillon, pauvreté et inégalités accrues...

... "Il est immoral" selon Emmanuel Macron ou selon François Fillon, de percevoir des revenus à peu près équivalents au SMIG (aides sociales, indemnités de chômage, allocations diverses) sans être obligé de travailler...

Mais n'est-il pas tout aussi "immoral" de devoir travailler pour avoir un revenu -le plus souvent- inférieur au SMIG, lequel SMIG soit dit en passant est jugé "trop élevé" parce que coûtant le double à l'employeur avec les charges sociales ?

Vu de l'étranger, le "système Français" qui permet aux pauvres de vivre sans travailler, est une "exception", une "aberration"...

En Angleterre, en Allemagne, entre autres pays de l'Europe, les pauvres travaillent certes, mais ils sont plus nombreux dans une pauvreté qui s'apparente à une forme moderne d'esclavage.

Il n'est pas difficile de comprendre pour quelle raison un pauvre en France, quitte à demeurer pauvre, aime encore mieux rester pauvre sans travailler que d'être tout aussi pauvre en travaillant...

Le "grand argument" des "droite-et-centre" et d'une part importante de gens en France ayant des revenus modestes et qui ne sont pas à gauche, consiste en l'idée que les riches (les très riches) si Mélenchon passait (ou Marine Le Pen) iraient placer leur argent ailleurs, quitteraient la France... Donc selon eux, il faut accepter que les riches continuent d'être riches et même les laisser s'enrichir encore plus, puisque c'est eux qui "créent de l'emploi"...

En fait -et de fait- les riches même quand ils demeurent en France, placent leur argent dans les "paradis fiscaux" donc hors de France dans des pays à fiscalité et dispositions plus avantageuses pour eux...

Les riches n'investissent pas ou très peu, juste pour faire croire qu'ils soutiennent l'emploi dans le meilleur des cas (mais quel emploi sinon celui en partie, de travailleurs étrangers importés sur les chantiers de grands travaux)...

... Macron : davantage de pauvreté (dans les mêmes proportions qu'en Allemagne ou en Angleterre) avec certes, un peu plus d'emploi (mais quel "emploi" soit dit en passant)...

... Fillon : idem qu'avec Macron, mais avec aussi, une inégalité encore plus grande entre les plus riches et les plus pauvres... Et, le catholicisme traditionnaliste catéchisme messe le dimanche la famille la valeur travail, pour que les pauvres et les modestes se résignent soutenus par la foi qu'ils ont dans les valeurs chrétiennes éternelles...

... Travailler, c'est bien mieux, bien plus intéressant, bien plus valorisant, tant sur le plan "développement personnel" et "relation sociale" -et perspective d'avenir... En gagnant au moins une fois et demi voire deux fois plus, que de vivre avec des revenus de pauvreté assistée ! Mais travailler en demeurant aussi pauvre que sans travailler, c'est de l'esclavage, ce n'est pas un avenir!

 

 

 

macron ou fillon

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !