Le "plus" et le "mieux" selon Fillon

     Selon une étude réalisée au sujet d'un point du programme de François Fillon (celui relatif à l'augmentation des revenus salariaux) il ressort que :

-Les "petits salaires" (au SMIG, ou à peine au dessus), les "petites retraites" (à moins de 1000 euro par mois), augmenteraient PAR AN, de... 1,3 %

-Les personnes "d'une certaine aisance" (cadres, qualifiés...) qui gagnent de 2000 à 4000 euro par mois, verraient leurs revenus progresser de 5,6 % (par an)...

-Enfin les "fortunés" (et "très fortunés") quant à eux, verraient leurs revenus progresser de 21 % par an.

 

... N'y a-t-il point là, la continuation d'une "fracture sociale" ? ... Certes, pour les "bas salaires" (et petites pensions de retraite), 1,3 % c'est "mieux que rien" (mais à vrai dire "dérisoire")...

Moi ce qui me gêne (et je ne suis pas, je crois, le seul à l'être, gêné)... C'est les 21 % de mieux, par an, pour les fortunés et très fortunés qui, à ce que je sache, ne contribuent que peu, voire parfois pas du tout, à "créer de l'emploi", à investir... Puisqu'ils sont ces gens là pour la plupart, bien davantage préoccupés de leurs revenus financiers (plus-values, dividendes), et de leur confort de vie (équipements, loisirs, résidences, etc.)

 

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !