Le "nouveau monde"...

... Avant ce premier été de la France de Hollande, il y eut ces autres premiers étés du "nouveau monde" qui est le monde depuis 1990...

Le "nouveau monde", celui de maintenant, est radicalement différent de celui d'avant 1990... Parce qu'il est fait de choses qui, dans notre vie quotidienne, nous sont devenues absolument indispensables (et qui avant, n'existaient pas)...

Je suis parfois "émerveillé", ou "espatouflé"... de cette capacité d'adaptation qu'ont eu et qu'on encore les gens nés avant 1930, tout au long du 20 ème siècle !

De "très vieux", par exemple, aujourd'hui en 2012, "bricolent sur internet" alors qu'ils ont passé leur enfance en charrette à dada ou à attendre la lettre du cousin pour venir manger dimanche...

Je ne suis pas si sûr en revanche, que les gens de "ma génération" (nés entre 1945 et 1960 en gros) ont eu ou ont cette même capacité d'adaptation et de reconnaissance de l'évolution du monde (et de la technologie) que les "nés avant 1930"...

Jusque dans les années 80, la fin des années 80 à vrai dire, le monde "était demeuré le même avec juste quelques technologies en plus et un peu de modernisme"... Je pense par exemple à mon fils né en 1980, qui lui, aura encore connu dans son enfance la fin de "l'ancien monde" (avec des "game boys" et des consoles de jeux "préhistoriques" et les premiers ordinateurs dans lesquels on mettait des cassettes au lieu de disquettes)...

Dans l'esprit et dans la "manière de penser" des nés entre 1945 et 1960, le monde devait durer tel quel et évoluer en mieux et semblait s'imposer comme le seul monde concevable avec les valeurs de l'époque, le confort de l'époque, la culture de l'époque... et l'apport de "quelques nouvelles technologies et avancées scientifiques"... On peut dire que "l'enracinement" est profond, pour ces gens là, dans cette "culture du 20 ème siècle"... (c'est -par exemple- "le gros des troupes" pour les maisons d'édition à compte d'auteur genre Bénévent, Amalthée etc. , et pour les "hôtels à la papa" et les "produits bio" et les bouquins à la mode des maisons de la presse et leclerc culturel)...

... Je vais vous dire en toute honnêteté : "le nouveau monde" eh bien, en dépit de tout ce que je lui trouve de "pas bien", il m'intéresse, me passionne, m'étonne, m'émerveille... me fait peur en même temps c'est vrai... Et s'il m'arrive par moments d'être "nostalgique" je ne suis nostalgique que par rapport à des souvenirs de gens que j'ai jadis connus et jamais revus...

un monde en mutation

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !