Le "Grand Péché" sur la planète du Net

 

     Est-ce un “péché” (un péché au même titre que le tabac aujourd'hui et le pinard en 1950)... Un “péché” aussi inconvenant et aussi condamnable... Que de mettre “deux sous de réflexion et de pensée”, dans un forum, au risque d'emmerder de première tous les discutailleurs de tout et de rien qui soit disant sont là pour se détendre uniquement et échanger ceci ou cela comme au comptoir du bistrot du coin ?

Comme s'il ne fallait dire sur un forum (de préférence, par habitude et "pour ne pas emmerder le monde"), rien que des banalités, lancer des coups de gueule consensuels genre "courrier des lecteurs" chaque fois que la “mayonnaise monte” à propos de tel ou tel sujet d'actualité, parler de ses amours ratés, échanger des photos intimes et des vidéos “sensationnelles” afin de se pâmer les uns les autres !

Merde, et merde ! Merde à ceux qui glapissent ou qui couinent ou aboient ou encore étalent leur marmelade sur la tartine pour épater les copains! (et non pas ou si peu, afin de se révolter contre l'injustice, la misère ou la médiocrité relationnelle... Ou susciter autour d'eux quelque réflexion, quelque interrogation)...

Merde et merde à cet “esprit du monde” qui court aujourd'hui les rues et s'impose de toute sa simplicité réductrice, de ses clichés, de sa bêtise, et qui n'encaisse pas qu'on ait tant soit peu de pensée dans ce monde archi formaté, et qu'on rue dans les brancarts au milieu d'un marché pourri pour faire tomber les salades et les tomates avariées, et les fruits insipides piqués à la dioxine!

… Le “Péché sur le Web”, ce n'est sûrement pas tel blog ou tel site ou tel forum où l'on rencontre des gens qui réfléchissent tant soit peu (souvent d'ailleurs qui réfléchissent beaucoup et dans un sens qui interpelle)... Le “Péché”, il est sur toutes ces plateformes de communication “grand public” qui drainent des dizaines de milliers de blogueurs et autant de forummeurs “lambda” friands de potins et de nouveautés...

... Le "Péché", le "Grand Péché" sur le Web, peut-être le plus grand encore que celui de mettre "deux sous de réflexion et de pensée et de poésie" dans un message posté et diffusé... C'est d'y brûler des mythes, d'y briser des vases sacrés, d'y repeindre en couleurs vives hérissées de crêtes corrosives griffées à coup de couteau, et dérangeantes au possible, tous ces décors virtuels volés au réel, et de squatter en "délinquant des mots" toutes ces "entrées d'immeubles" que sont les forums...

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !