Le ballon dans le panier

      Le système éducatif depuis Valéry Giscard d'Estaing, de l'école primaire jusqu'à l'université, à l'exception de certains établissements en général plutôt réservés aux classes sociales privilégiées ; c'est comme un terrain de basket dont on baissé le panier afin que les moins grands puissent quand même mettre le ballon dans le panier...

Jadis, le panier se trouvait placé à sa hauteur "normale", de telle sorte que même les plus grands devaient faire un effort pour parvenir à mettre le ballon dans le panier... Ce qui était, de toute évidence, un peu moins facile pour les moins grands et encore plus difficile pour les plus petits... Mais tous, petits ou grands ou moyens, pour peu qu'ils fassent preuve de bonne volonté, avaient à coeur de parvenir à l'excellence du geste consistant, par l'effort qu'il convenait et qui était nécessaire d'accomplir, à parvenir à placer le ballon dans le panier...

... De même dans les domaines de la culture et de la consommation tous produits confondus, a-t-on fait comme ces grands producteurs de vin qui fournissent les hypermarchés en bouteilles "à la portée du porte-monnaie de tout un chacun" d'une part... Mais surtout, surtout... "à la portée du consommateur qui n'y connaît pas grand chose en vins" d'autre part... (du fait que le consommateur n'a pas été éduqué comme il aurait convenu dans la connaissance des vins, de la qualité et du goût des vins, et qu'il n'aurait été sensibilisé qu'au niveau le plus élémentaire)...

Comme si le citoyen "lambda" de bon nombre de pays sur cette planète, ne devait plus avoir la moindre aspiration au meilleur, à l'excellence... Et devait être formaté, au nom d'un principe "d'égalité et de justice pour tous", aux mêmes normes définies de "nivellement par le bas"... Le "haut" bien sûr, n'étant réservé qu'à une minorité le plus souvent prédatrice et dominante...

éducation

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !