Douce France cher pays de mes vacances

     Selon un sondage sur les destinations de vacances des Français durant l'été 2014, près des trois-quarts d'entre eux ne se rendront pas ailleurs qu'en France... Combien seront-ils de millions, répartis dans les principales zones de tourisme d'été, zones qui ne sont d'ailleurs plus les seules côte Atlantique, Bretagne, midi méditérranéen mais aussi les régions du Centre et des massifs montagneux?

Mais il faut compter avec "tout ce monde là", celui des vacanciers et des touristes Français ; le monde encore et toujours plus conséquent, plus nombreux, plus diversifié, des vacanciers et des touristes venus de toute l'Europe et du monde entier... Soit encore plus de millions de gens...

Beau temps/beau fixe donc, pour la "consommation de masse en matière de loisir et de voyage", beau temps/beau fixe pour les touropérators, pour les géants du commerce en galeries marchandes, pour les sociétés immobilières de résidences de vacances, pour les compagnies aériennes...

Il sera difficile, toujours plus difficile encore que lors des années précédentes, pour le touriste Lambda, de France ou d'ailleurs, de trouver un hébergement... Campings bondés ou pris d'assaut, chambres d'hôtes ou d'hôtels retenues six mois à l'avance... Le groupe ACCOR peut multiplier les constructions de nouveaux hôtels du genre Ibis, Formule 1, Première classe, B&B et autres, jamais il n'y aura la capacité suffisante pour absorber parmi ces millions de vacanciers, ceux d'entre eux qui ne vont pas dans des campings...

Beau temps/beau fixe, également, pour VINCI avec les péages d'autoroutes, les emplacements des parkings souterrains des grandes villes ; beau temps/beau fixe pour les festivals petits et grands qui foisonnent dans toute la France et dont les "retombées économiques rempliront quelques caisses"... Soit-dit en passant comment on loge on héberge ces milliers de festivaliers, autrement que dans des campings improvisés en plein champ?

... Ah, j'oubliais, j'oubliais...

... Celles et ceux, de France et d'ailleurs, qui ne partent pas en vacances, qui ne vont nulle part, qui vont passer l'été dans leurs cités, dans leurs barres d'HLM, les pauvres, les exclus de la consommation de masse qui eux, ne "consomment" que dans les LIDL, les Discount... Et qui eux, sont aussi -et plus encore- des millions ? ACCOR, VINCI, les galeries marchandes avec boutiques de fringues et de gadgets à perte de vue, tout ça, ça leur passe au dessus de la tête, aux pauvres, aux exclus de la consommation, et d'ailleurs, les VINCI et les ACCOR (et tous les autres VEOLIA, BOUYGUES, EIFFAGE and Cie), ils s'en foutent des pauvres puisqu'ils n'ont pas besoin d'eux pour se remplir les poches vu qu'il y a tous les autres qui ne cessent de "mettre cent balles dans le dada" !

Vive le Système ! ... Jusqu'à ce que Téterre elle en crève elle en pète de tout le fourbi qu'on lui fait subir ou qu'elle disparaisse avalée dans un trou noir ou par une géante gazeuse !



vacances

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !