Chancelled

      Sur les tableaux d'affichage d'arrivée des avions dans les aéroports, l'on lit -avec forcément beaucoup d'angoisse- pour tel vol attendu "chancelled"...

"Chancelled" donc, c'est parce que l'avion n'arrivera pas... Parce que si l'avion a du retard, on lirait " annoncé avec un retard de ..."

Et si l'avion n'arrivera pas, c'est -peut-être- parce qu'il n'est pas parti, pour cause de grève, d'ajournement... Ou... parce qu'il a tout bonnement... Chancelé... Chancelé en plein vol au dessus de l'océan, au dessus de l'Afrique ou de la chaîne Himalayenne... Chancelé dans les airs comme un oiseau-lyre géant au long bec fuselé, un grand oiseau ivre qui chancelle battant des ailes et pirouettant... avant de chuter ivre mort...

C'est à cela que je pense, à ce mot "chancelled"... Un grand oiseau ivre qui chancelle dans les airs... Bien sûr je pense aussi à ce qu'il y a de dramatique et de tragique dans cette "histoire"... Alors que je ne puis m'empêcher de rire en imaginant l'oiseau-lyre géant chancelant dans les airs...

C'est... à vrai dire, et... "par extension"... "Tout un monde qui chancelle"... Un monde qui "marche sur la tête", un monde d'hyper consommation voyagesque et de produits technologiques, conçu avant tout pour quelques centaines de millions d'humains qui eux, peuvent consommer, voyager, se sentir bien dans leur peau, pétant d'aisance, de certitudes et de calories, clientèle des Duty-free et des touropérators...

... Un détail : je n'arrive pas à me rappeler formellement s'il s'agit de chancelled ou de cancelled en Anglais...

Toujours est-il que, si j'en crois "ce que je crois vraiment avoir lu de mes yeux vu sur les tableaux d'arrivée dans les aéroports" ; c'était chancelled..

N'importe... ça n'infirme pas, ça ne "rend point caduc" mon interprétation de chancelled en "qui chancelle" c'est à dire "qui vacille" (et tombe)...

Si c'est vraiment/vraiment, en anglais, cancelled et non pas chancelled, alors qu'on me pardonne mon chancelled, qui me fait penser à "un oiseau ivre qui chancelle dans les airs et tombe"...

D'autre part... En français chanceler (un seul l verbe chanceler à l'infinitif... Mais "il ou elle chancelle" : j'imagine mal que l'on orthographie "il ou elle chancèle" (ou chancele) : là, les 2 l, pour moi, s'imposent !

Quant à chancelant, ça me semble plus "correct" on va dire, que chancellant...

un monde qui chancelle

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !