Carnets de voyage, Arras et Montreuil sur Mer, sept 2012

p1120189.jpg

... C'est la place principale d'Arras... Mais il y en a deux autres aussi, pas très loin... L'on y aperçoit le beffroi (il y a beaucoup de beffrois en Nord Pas de Calais et Flandre...

La place sert de parking, ce qui lui enlève un peu de son caractère (dommage, car les véhicules s'y pressent et font "comme une formation en tortue du temps des légionnaires Romains"...

p1120197.jpg

... Les Géants d'Arras : dans les villes du nord de la France, les géants sont des figures emblématiques des fêtes. Ici à Arras, voici Colas, Jacqueline et leur fils Dédé. Dans la version 1981, ils ne mesurent plus que... quatre mètres de haut environ. Ils sont vêtus du costume de leurs ancêtres disparus après la guerre...

p1120200.jpg

... Une belle porte d'entrée : l'on n'imagine pas le facteur (ou le technicien de chez Darty), accueilli par la femme du logis en "petit négligé chic et provoquant", et entrouvrant cette lourde porte avec ses doigts de fée...

p1120188.jpg

... Une rue d'Arras : il n'y avait pas grande animation ce jour là, nous étions un dimanche matin, vers 11h.

... Un peu d'Histoire :

Arras est l'ancienne capitale de l'Artois. Son nom Gaulois était Nemetocenna. Les invasions barbares ont détruit la ville en 407.

Au 14 ème siècle, Arras devient un centre important de commerce et de production de tapisseries. Disputée entre la Bourgogne et la France, Louis 11 la détruit en 1477 à la mort de Charles le Téméraire.

En 1492 elle passe sous la domination Espagnole, mais Louis 13 la reprend en 1640. Mais Arras ne deviendra Française qu'en 1659 au traité des Pyrénées...

Du fait de son sous-sol crayeux (nombreuses carrières en exploitation), durant la 1ère guerre mondiale, les Britanniques et les Français édifient trois réseaux de tranchées de 12 lignes chacun avec tunnels, abris et toute une infrastructure de lignes téléphoniques et éclairage électrique. Les Allemands sont installés sur la crête de Vimy, en une place forte difficile à prendre.

En définitive à la suite d'un intense bombardement préliminaire, les Alliés parviennent à conquérir la crête, et il ne restait que peu de survivants Allemands au milieu de ce chaos...

p1120207.jpg

... L'Hôtel de France, à Montreuil sur Mer...

Je n'ai ni visité l'intérieur ni vu de carte indiquant le prix des menus et des chambres... Sans aucun doute, l'intérieur (les chambres en particulier) est-il "aux normes" avec le plus grand confort, et tous les équipements les plus modernes... J'imagine des "piqués", des gens un peu "snobs" ou tout simplement des gens "nostalgiques des grands hôtels à la papa", qui, "pour se faire plaisir", viennent séjourner ici, en ce lieu "rétro et vieillot"... mais bien évidemment, avec tout le grand confort, tout le luxe et la meilleure table qui soient, à l'intérieur...

p1120212.jpg

... La rue d'Hérambault, à Montreuil sur Mer, l'une des rues les plus "typiques" de la ville, pavée, entièrement pavée sur toute sa longueur... Au fond l'on aperçoit un escalier de terre et de pierre qui mène sur le tour des remparts, un tour de quatre kilomètres autour de la ville, et qui surplombe en partie, à six ou sept mètres de hauteur (sans muret protecteur) toute la région environnante (près, champs, collines, forêts, espaces de culture, bourgades voisines)... Montreuil sur Mer autrefois était une place forte, et il subsiste les restes d'une citadelle (restaurée) et dans l'enceinte de la citadelle, se trouve l'auberge de jeunesse, tenue dans les années 1970 par "Franco", un vieil original libertaire artiste peintre et sculpteur...

Nord Pas de Calais

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !