Le jour du soleil

 

     À terme c'est à dire dans les semaines et les mois qui viennent, je crains que l'ensemble des particules radio-actives rejetées dans l'atmosphère suite à la série d'explosions survenues dans les centrales nucléaires du Japon, ne soit en fait plus important et plus étendu, plus disséminé, que lors de l'explosion de la centrale de Tchernobyl en 1986...

Iode, césium, strontion, plutonium, etc. ... toutes sortes de "produits" au noms "barbares", poisons mortels infiltrés dans le sol des forêts, dans les prés, dans les jardins près des habitations, et que l'on va retrouver partout dans les légumes, dans la viande des animaux, dans le lait, dans tout ce que l'on mange et boit...

Certains de ces "produits" demeurent actifs et donc extrêmement nocifs durant des... milliers d'années !

En effet, dans le cas de cette catastrophe nucléaire survenue au Japon, pourtant différente de celle de Tchernobyl dans la mesure où la population proche a pu être évacuée immédiatement et où sont prises des mesures sanitaires tout aussi immédiates, il n'en demeure pas moins que ce sont bien plusieurs réacteurs qui sont en cause et non un seul comme à Tchernobyl... En conséquence et à terme il y aura donc davantage de particules radio-actives rejetées dans l'atmosphère...

La circulation atmosphérique générale sur notre planète (vents et masses d'air, taux d'humidité, température, pressions)... Est un système d'une très grande complexité, tant au dessus des océans qu'au dessus des masses continentales...

Imaginez comme une immense écharpe de brumes et de nuages, disloquée, étirée, trouée en mille endroits, et qui aurait des noeuds, des noeuds se faisant et de défaisant sans cesse... Et partout, disséminées dans cette immense écharpe, les particules radio-actives autour desquelles se forment les gouttelettes d'eau, et l'eau qui tombe en pluie ou en neige, n'importe où, sur la Terre... Sur la table de la terrasse du café où tu viens boire un verre, sur tes salades dans ton jardin, dans l'abreuvoir des animaux d'élevage...

Et quelles "précautions" contre tout cela, peut-on réellement et efficacement prendre ? On ne peut pas vivre 24h sur 24 avec un masque sur son nez et sa bouche (et pour manger, boire, comment fait-on)?

Et puis... Mille, cinq mille ans... c'est tout de même "assez désespérant" !

J'ai cette impression, étrange et effrayante... Que nous sommes entrés désormais à compter du 11 mars 2011... dans une Histoire différente.

J'appelle ce jour "le jour du soleil"... Parce que la fusion nucléaire, c'est la chimie et la physique de notre étoile, le soleil... Et de toutes les étoiles de l'univers... Mais la nature, cette puissance comme la puissance du "Dieu" auquel croient tant de peuples, a fait de cette chimie et de cette physique que sont la fusion nucléaire, un moteur pour produire de la vie, et avec la vie, de l'intelligence et de la relation...

Le "jour du soleil" c'est le jour de l'Homme... Ce jour où l'Homme, étant parvenu à faire "comme dans le soleil" s'est un peu fourvoyé et a produit de la mort...

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !