L'Intelligentsia de la Pensée Consensuelle

      L'Intelligentsia de la pensée consensuelle progressiste depuis 30 ans s'évertue à nous prêcher le respect et l'écoute de l'Autre, la tolérance, la prise en compte de la diversité culturelle, des opinions et idées différentes... Elle s'en gargarise même jusqu'à l'excès, jusqu'à la provocation, de tout ce dont elle nous assomme, cette Intelligentsia autant de Droite que de Gauche d'ailleurs... Droite et Gauches libérales faut-il préciser soit dit en passant...

À force d'officialiser, de légaliser, de permettre au nom de la liberté individuelle ce qui jadis était inaccepté voire réprouvé par la loi ; à force de sans cesse élargir et de "nouveautéïser"... L'on en arrive à ce que les gens ne se supportent plus, et que vivre les uns à côté des autres devient un épuisant et dramatique parcours du combattant...

Eriger en Vertu Sacrée la tolérance, l'écoute et le respect de l'autre, en faire un credo, une école obligatoire pour tous, et de surcroît, barder tout cela de lois, de dispositions appropriées, de règlements... Ce n'est absolument pas cela qui ouvre la voie à l'amour du prochain, bien au contraire!

Il faut le dire, il y a des modes de vie, des sensibilités et des cultures qui ne peuvent pas coexister sans réels problèmes...

Dans la différence, dans l'opposition, tout, en particulier la relation, ne peut commencer que dans la confrontation.

Et c'est seulement de la confrontation que peut venir une évolution... s'il doit y avoir une évolution possible... Et dans cette évolution possible, alors même que l'environnement demeure hostile, peut s'ouvrir un passage inattendu, dans lequel tout ce qui procédait auparavant, de la morale ou des religions ou des conventions, cède la place à un principe naturel de la relation entre les êtres, qui vaut peut-être mieux, qui a plus de sens, de réalité, que cet "amour du prochain" des religions et de la morale.

Le jour où l'Intelligentsia comprendra ça... Et cessera donc de s'évertuer à refuser l'existence et la réalité de la confrontation, laissant ainsi se développer ce qui est pire que la confrontation, à savoir le radicalisme et le fanatisme associé des parties opposées en présence, alors le monde des humains aura fait un pas en avant.

société libérale et libertaire

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !