Trompe la mort

 

Je pensais, ce dimanche 23 Août 2009 sur la plage de Saint Girons dans les Landes, au beau milieu de tous ces estivants et touristes venus de toute la France et de toute l'Europe, en ce magnifique après midi d'été de grande affluence, de parasols qui champignonnent, de crêtes blanches explosives se brisant avec fracas et éclats de lumière sur le sable, de cerfs volants claquant au vent...

Je pensais, oui, à ce “Lézard Lumineux”, ce colporteur des soirs de feux d'artifice proposant ses “lézards” verts, rouges et bleus aux enfants qui, dans la nuit naissante, font tourbillonner ces “lézards” avant que n'explose la féerie des fusées et des fleurs pleurant de joie dans le ciel...

Ce “Lézard Lumineux”qui, les soirs d'orage, “lumine” sa femme !

Et je me dis :

Un homme dans l'attente qu'il a et qu'il vit d'une femme, dans ce bien être fou qui le saisit en la présence de cette femme, durant tout le temps que s'étend, se lève et se raidit cette attente au plus profond de lui-même... Peut-il, cet homme à ce moment là, mourir?

Ainsi “Lézard Lumineux” luminant sa femme les soirs d'orage, et se luminant d'elle en colportant ses “lézards”... Trompe la mort.

 

... Dans l'attente d'une femme... Dans cette attente heureuse et folle de bien être, d'une femme... Ou de la féminité... Est-il possible de mourir?

... VOIR dans Carnet 38 "Lézard Lumineux" ...

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !