La manif du 7 septembre 2010

 

     Puisse chacun d'entre nous, contre les empires financiers, les lobbies économiques et leurs cohortes de milliardaires actionnaires, contre l'Inculture généralisée et la mise en coupe réglée de notre si beau pays par des gangsters autorisés... Contribuer en fonction de ses moyens, de ses talents et de sa présence, à un avenir meilleur pour nos jeunes !

N'oublions pas que dans toutes ces manifs depuis déjà deux ou trois ans, on voit de plus en plus de jeunes (et pas seulement que des "vieux de la vieille" ou des seuls "fidèles" de 30 à 50 ans !)

 

... Juste 2 ou 3 mots à propos de la réforme des retraites :

- La pénibilité : en gros, sont concernés tous les travailleurs "qui font travailler leurs corps ou une partie de leur corps (bras, jambes, muscles, reins, colonne vertébrale...)" auxquels il faut ajouter les salariés surmenés par la pression des objectifs, du résultat commercial et de la performance à sans cesse améliorer...

- Le financement : on demande trop, beaucoup trop, encore beaucoup trop, aux salariés et aux entrepreneurs (artisans, employeurs, PME...) mais pas assez, vraiment pas assez (en fait c'est dérisoire) aux milliardaires actionnaires, aux grands lobbies, aux géants des multinationales et très gros (véolia, bouygues and Cie, Total gaziers pétroliers et autres grandes mafias des offres de services et de loisirs qui détiennent les marchés et réalisent des bénéfices absolument fabuleux...

- Ma conclusion face à ces deux points essentiels : faire "suer le burnous" deux ans de plus à des millions de gens en leur versant d'une part des salaires "écrasés" ou des pensions de retraite "peau de chagrin"... C'est non seulement une hérésie mais un crime contre l'humanité !

... J'ajoute encore ceci (deux autres points qui me semblent importants) :

 

- Un exemple particulier tout d'abord, mais qui concerne de très nombreuses femmes dans notre pays :

Soit une femme qui, une grande partie de sa vie active (c'est à dire durant les périodes éparses où elle a exercé un emploi -souvent à temps partiel d'ailleurs- ) n'a pas et n'aura jamais le nombre de trimestres requis, suffisant... Pourquoi cette femme là, qui le plus souvent fut femme de nénage, femme d'entretien, devrait-elle encore bosser jusqu'à 67 ans afin d'obtenir le taux plein d'une retraite misérable ; c'est à dire jusqu'à 67 ans, continuer de devoir exercer une activité éprouvante à un âge où elle devrait plutôt "mieux profiter" de son temps, que de s'échiner à passer la serpillère huit heures (ou même quatre) par jour sur le carrelage de quelque local administratif ou autre?

 

- L'allongement de la durée moyenne de vie hommes et femmes :

Dans les années présentes et cela je crois jusque vers 2020/2030 environ, cela me semble une réalité...

Mais au delà? Avec toutes ces restrictions budgétaires en perspective concernant les services publics de santé, la qualité de vie qui se dégrade, les nouvelles maladies qui apparaissent, tout ce qu'on bouffe de "frelaté", de "chimique" et de formaté selon des normes qui sont surtout conçues pour que ça profite aux lobbies, tout ce qu'on respire... sans compter la dégradation de notre environnement naturel... Comment voulez vous que la durée moyenne de vie puisse continuer d'augmenter indéfiniment? Par exemple en Russie, il me semble que la durée moyenne de vie des gens a déja diminué par rapport à ce qu'elle était il y a vingt ans...

Voyez déjà tous ces jeunes de moins de 30 ans qu'on voit bouffer des merdes en barquettes et sachets, consommer de l'alcool et des drogues, qui seront à moitié sourds à 40 ans (because sans cesse l'oreillette ou les écouteurs), qui n'y verront plus clair, etc. ...

 

Pour les "riches", oui (je veux dire les gens "qui ont les moyens" de vivre mieux, plus protégés...) ceux là pourront certes jouir de quelques années de vie supplémentaires... Mais les autres ?

... Faites déjà le compte des alcooliques, des drogués, des diabétiques, des gens qui ont eu un infarctus entre 40 et 50 ans, des exposés à des substances dangereuses, des cancéreux en "sursis"... et des blessés par accidents de la route, des ulcérés et des pancréatiques et autres handicaps que l'on traîne la vie durant... Cela fait bien, je crois, quelques millions de personnes !

Comment voulez vous qu'en dépit des progrès de la médecine (par ailleurs freinés par un accès aux soins devenu plus difficile pour les "moins riches"), tous ces gens là puissent vivre jusqu'à 100 ans ?





Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !