Ils avancent mais la route s'efface sous leur pas

img042.jpg

Celui qui tient dans sa main au bout de son long bras, un soleil, n'a pas un visage avenant... autant dire qu'il est peu crédible.

Quant à l'autre, celui qui présente un squelette de poisson, il sait qu'il trouvera preneur tout de même...

Mais tous deux avancent, avancent sans cesse, et la route s'efface sous leurs pas... Une route que personne ne prend, d'ailleurs... Le soleil est comme un gros bonbon qui lumine, prêt à être sucé, et le poisson dépouillé de sa chair est une nourriture bien pauvre sur laquelle tant de dents se jettent cependant...

les imposteurs

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !