Ces oiseaux là...

Certains oiseaux qui ne sont pas cependant si “étrangers de passage” ne viennent jamais sur “ces bords de fenêtres là”...

En ouvrant ma fenêtre – avec son bord de fenêtre – ce matin là ; je me dis que ces oiseaux là, on ne les voyait plus! Ils ne se posent plus sur les bords de fenêtre. Et des fenêtres, et des bords de fenêtre, j'en vois de toutes parts et de toutes sortes : ouvertes, fermées, avec leurs bords “miettés” ou “grainés” ou encore seulement “rayonnés” de soleil...

Une petite fiente de ci de là... Sur un bord de fenêtre... Peut-être même sur mon bord de fenêtre aussi...

Et cette “science” que l'on dit être prospective (et parfois divinatoire) de ces fientes occasionnelles , cette “science là” je ne l'ai pas...

La fiente ne me dit pas l'oiseau qui est venu, ni le chant de l'oiseau...

... Un autre matin je me dis : “Il y a six mois je pensais que si l'oiseau que j'étais ne chantait plus sur des bords de fenêtre, il aurait tout de même chanté jusque là, l'essentiel de tout ce qu'il pouvait chanter en sa vie...

Mais il fallait encore que tout ce qui fut chanté depuis ce matin d'il y a six mois, le fût...

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

a href="http://www.hebdo-landes.com" target="_top">Référencé sur Hebdo Landes !